• Nico Roos

Un potentiel infini

Mis à jour : nov. 9


Imagine que tu es en train de conduire, tu es au point mort et tu passes en première, tu prends vie. Tu accélères doucement et puis tu mets la main sur le levier de vitesse pour passer la seconde. A ce moment, une main t’attrape et t’empêche de le faire, tu as beau accélérer tu es contraint de rester en première, alors tu fini par décélérer.

Ce levier de vitesse, c’est toi, ton potentiel de vie, si tu arrives en 5ème alors tu sera surement à ton plein potentiel, au maximum de tes capacités intérieures, et peut être découvriras-tu là que tu possède même une 6ème vitesse, mais à présent tu n’as aucun moyen de le savoir puisque tu es bloqué en 1ère. Cette main qui te retiens de changer de vitesse, cette présence limitant, ce sont tes peurs, tes regrets, tes doutes, tes émotions et pensées négatives que tu rumines peut-être trop, tes attachements, et aussi tes dépendances.

C’est aussi ton enfant intérieur, celui a été blessé et qu’il faut savoir prendre par la main parfois, et le consoler. C'est aussi toutes tes douleurs, tes amours, tes déceptions, tes frustrations, qu'il nous faut accepter, embrasser, et apaisé, continuer notre chemin.

Et petit à petit, nous découvrons que notre potentiel est infini.

 

Nicolas Roos - 2020