Au-delà de la pensée linéaire !

Dernière mise à jour : 17 nov. 2021

Par Nico Flow

Nous sommes tous plongés depuis notre naissance dans un monde qui voit la vie comme quelque chose de linéaire, ou dans le meilleur des cas en forme de courbe (ex : les courbes de QI, l’expansion de l’univers, les représentations du nombre d’or …). Linéaire signifie que chaque processus de la vie a été observé, calculé, mesuré, et qu’on en a tiré des schémas, des concepts, des théories, qui suivent un modèle établi, tout fait : « pas besoin de réfléchir puisque d’autres, plus intelligents et spécialistes du sujet, l’ont fait pour nous ». Voici comment l’humain a créé des modèles hors-nature, inventés et perfectionnés sans tenir compte du reste de la création. Mais cela ne tient plus la route dès qu’on regarde la vie sous un autre regard, un regard non-linéaire, ou divergeant.



La pensée/logique linéaire consiste à associer les idées, concepts et arguments logiques les uns à la suite des autres avec les mêmes codes logiques que la syntaxe du langage verbal. Les groupes d'idées sont rangées dans des boîtes. C'est une forme de pensée très bien adaptée à la résolution de problèmes simples et répétitifs. La plupart des codes sociaux émergent de cette pensée.


La pensée/logique non-linéaire (divergente) consiste à associer les idées sur un modèle logique interne, propre à chacun, plus ou moins abstrait. Élaborer une stratégie pour résoudre un problème complexe fait notamment partie de cette forme de pensée. C'est donc une forme de pensée plus adaptée aux problèmes nouveaux et complexes. Les idées et concepts qui émergent de cette pensée sont difficiles à verbaliser. La pensée divergente se produit en principe dans un cadre spontané et non dirigé, de façon que de nombreuses idées soient générées d'une façon aléatoire et non organisée. Plusieurs solutions possibles sont envisagées dans un court laps de temps, et des possibilités inattendues se dessinent.



Les divergeant ou neuro-atypiques sont donc presque tous les artistes, idiots du village, génies, rebelles, révolutionnaires, aventuriers, qui ont vécus sur Terre de toute époque. Leur destin c’est ainsi forgé du fait que la norme imposée ne leur correspondait pas, et les a « poussé » à embrasser leur destin. Mais il y a surement 80% des divergeant qui ont juste souffert à vouloir s’adapter toute leur vie dans des destins linéaires. Comme on le vois en-dessous, nous ne cherchons pas une solution, mais un maximum de solutions, par simple plaisir ! Dans ce processus, nous sommes ouverts à tout ce qui peut sembler paradoxal ou contradictoire, en effet, paradoxal existe seulement lorsqu'on ne sait pas sortir des schémas établis de notre enfance ... finalement on ne sait pas "penser par soi-même".


Cette manière de fonctionner, à son plein potentiel, semble effrayante pour les neuro-typiques, cela leur donne des sueurs froides, des vertiges, et je comprend bien, cela me fait le même effet lorsque. je suis fatigué et face à un enfant HP qui est aussi intense que moi à mon maximum.



Comment gérer cela socialement ?


Car en effet, nos vies sont donc remplies de linéarité, déjà à la naissance on attend de nous de suivre une certaine courbe de croissance physique. Il nous faudra avoir tel poids et telle taille. Tout autre résultat fera de nous des bêtes de foires pour les médecins, ou des personnes catégorisés à vie. Voir le schéma de normes physique selon les usages médicaux en vigueur dans nos sociétés :